1. Accueil
  2.   Actualités
  3.   Sambreville : innovation, transition, incubation

Sambreville : innovation, transition, incubation

26/05/2014

Dans le cadre des appels à projets FEDER-FSE 2014-2020, le BEP a aidé la commune de Sambreville à réaliser le portefeuille de projets déposés pour l'obtention de subsides européens. Le BEP porte par ailleurs quatre projets qui concernent plus spécialement la commune.

DynaSambre : un nouveau parc d'activité et un hall-relais

Le BEP souhaite créer un nouveau parc d'activité sur l'ancien site de Sekurit. Ce nouveau parc de 10 hectares sera destiné à l'accueil d'une quinzaine d'entreprises locales, actives dans le conditionnement, le stockage, la logistique ou la distribution, et devrait permettre d'accueillir 150 nouveaux emplois.

Par ailleurs, un nouveau hall-relais basse énergie devrait être construit dans ce parc, en complément des 1.000 m² de bureaux disponibles depuis 2009 au sein du hall-relais CreaSambre. L'incubateur DynaSambre sera composé de cinq ateliers, disposant chacun d'un bureau, d'une petite cuisine et de sanitaires.

Le budget total pour la création du parc d'activité et du hall-relais DynaSambre est de 4.500.000 €.

Food is Life 2, dédicacé aux agro-industries

A Auvelais, sur le parc d'activité de Sainte-Eugénie, le BEP envisage de construire une extension  au hall-relais Food is Life. Cette extension basse-énergie de 750 m² sera modulable et adapté aux exigences des spin-offs, spin-out, startups et autres PME du secteur agro-alimentaire. L'objectif est de pouvoir accueillir 12 à 20 personnes dans ce nouvel espace.

Un budget de 1.800.000 € est estimé pour ce projet.

Redynamiser le territoire

Le BEP a aussi déposé un projet de redéploiement intégré de la Basse-Sambre. Ce plan touche 1.180 hectares, répartis sur les communes de Sambreville et Jemeppe-sur-Sambre. Objectif : redynamiser les zones urbaines les plus marquées par le déclin industriel et combattre l'exclusion sociale et la dégradation de l'environnement. 

Le budget estimé pour ce projet est de 700.000 €.

Le projet en images

Zone prioritaire

Les fonds européens seront attribués sur base des décisions prises par une task force, composée d'universitaires et entrepreneurs. Mais certaines régions ont été identifiées comme prioritaires par a Wallonie, c'est le cas de Sambreville, considérée comme un pôle urbain touché par un déclin post-industriel.

Contactez le BEP

 

Le BEP répond à toutes vos questions, remarques, commentaires. Contactez-nous !

 


Prendre contact