Assemblées générales du BEP : le point sur les projets menés en 2015

Les Assemblées Générales du BEP, de BEP Environnement, de BEP Expansion Economique et de BEP Crématorium, réunies ce 21 juin 2016, ont approuvé le Rapport annuel 2015 des différentes intercommunales. Ces AG sont aussi l’occasion de dresser le bilan de l’année 2015 dans les différents secteurs d’activité.

Un souci des spécificités locales

Le BEP souhaite s’affirmer dans une politique globale à l’échelle provinciale, mais est également soucieux des spécificités locales, et plus particulièrement des sous-régions en difficulté socio-économique. C’est pourquoi en 2015 le BEP a mis en place plusieurs actions territoriales spécifiques :

Retour à la croissance de l’emploi dans les parcs d’activité économique

31 terrains ont été vendus en 2015, représentant 268 emplois, 20,4 millions d’€ d’investissement et 14 hectares vendus, soit un retour à la croissance de l’emploi dans les parcs d’activité. Cette bonne tendance se confirme pour le 1er semestre 2016. Entre janvier et juin, on note déjà la vente de 18 terrains pour un total de 10 hectares, représentant 124 emplois et quelques 25,5 millions d’€ d’investissement. Par ailleurs, une quarantaine de dossiers sont en cours d’analyse par les services.

Focus sur la pénibilité du travail des ouvriers

BEP Environnement, ce sont quelques 289 ouvriers, affectés à la collecte des déchets, aux parcs à conteneurs, à la chaîne de tri bois/encombrants, au centre de compostage et au centre de transbordement des déchets électriques et électroniques de Ciney-Biron. En 2015, un plan d’actions RH a été élaboré à leur intention.

  • Face à la pénibilité du travail de chargeur, notamment des travailleurs plus âgés, le BEP propose désormais, lorsque des places de préposés de parcs à conteneurs se libèrent, aux chargeurs ou aux chauffeurs/chargeurs de se réorienter professionnellement dans cette voie. Deux travailleurs de la collecte ont d’ailleurs rejoint récemment le parc à conteneurs de Champion.
  • Le BEP souhaite également offrir aux chargeurs la possibilité de passer leur permis poids lourds, avec préfinancement par BEP Environnement et remboursement échelonné par le travailleur. 6 candidats ont déjà passé un test d’aptitude, préalable au permis.
  • Par ailleurs, la création d’un poste de brigadier de collectes a permis à un ouvrier ayant travaillé 18 ans à la collecte de trouver, au sein de l’entreprise, une fonction moins lourde physiquement, alliant contrôle des tournées et sensibilisation de terrain des citoyens.

BEP Crématorium

2.185 crémations ont été réalisées en 2015, soit 20% de plus que sur l’année 2014. Les premiers chiffres pour 2016 augurent également d’un bon maintien de l’activité avec environ 1.100 crémations entre janvier et juin. Ces chiffres attestent du succès croissant du recours à la crémation dans nos régions puisqu’aujourd’hui, la Wallonie et Bruxelles ne comptent pas moins de 8 crématoriums et qu’un 9ème pourrait voir le jour dans la Province de Luxembourg.

Focus sur le capital humain

Le BEP accorde une attention toute particulière à ses collaborateurs. Explications de certaines actions en images avec Isabelle Sadin, Chef de Service Ressources Humaines.

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.