"Ceci n'est pas une friche": 17 étudiants contribuent au masterplan du Val de Sambre

Une « spring school » sur le thème des friches industrielles

17 étudiants, venus de Suisse (EPFL Lausanne), de Turin (Ecole polytechnique) et de Belgique (UCLouvain Louvain-la-Neuve, Bruxelles et Tournai, ULg Gembloux Agro-Bio Tech) participent du 2 au 10 avril à un atelier exceptionnel de découverte et d’observation du paysage et de l’architecture du Val de Sambre.

L’objectif de cette « spring school » est de permettre à ces architectes et urbanistes en herbe de comprendre la typologie des lieux et d’envisager leur reconversion au départ du capital spatial actuel et des ses potentialités.

 

 

Un masterplan pour le Val de Sambre

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du master plan, réalisé par le BEP en vue de valoriser les rives de Sambre sur les deux communes de Sambreville et de Jemeppe-sur-Sambre. Le marché a été confié au consortium Vigano – Idea Consult et a débuté fin 2017. Ce plan vise la reconversion de plusieurs sites sur le territoire des 2 Communes.

Dans ce contexte, le consortium de consultants a pris connaissance avec le territoire en septembre dernier, en visitant une série de lieux stratégiques.

Le Professeur Vigano, connue pour ses travaux sur « la ville diffuse », a été impressionnée par le potentiel représenté par la vallée de la Sambre et la qualité des espaces et de certains paysages que l’on peut encore y trouver. Une attention toute particulière est portée aux anciens sites industriels verriers (usine Sekurit à Jemeppe-sur-Sambre ; site Saint-Gobain à Sambreville).

Les conclusions du masterplan sont attendues à l’automne 2018.

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.