GDPR : les communes peuvent adhérer à deux centrales d'achats

Le BEP se positionne pour aider les Communes à se mettre en conformité avec la nouvelle réglementation européenne en matière de protection des données personnelles. Les Communes namuroises ont jusqu’au 13 avril pour rejoindre deux centrales de marchés.

Réunion d’information en janvier

Le BEP a organisé fin janvier une réunion d’informations sur le GDPR/RGPD (règlement général sur la protection des données personnelles) qui entre en vigueur le 25 mai prochain. Durant cette séance, le BEP a notamment présenté trois services précis qu’il propose aux Communes et à leur CPAS :

  • une centrale d’achats pour le recensement des données et des traitements qui y sont actuellement liés ;
  • une centrale d’achats pour la réalisation d’audits de sécurité ;
  • une mutualisation du rôle de délégué à la protection des données (DPO).

Deux centrales de marchés

Pour les deux premiers services, le BEP propose donc de lancer deux centrales d’achats afin de rationaliser les coûts et de simplifier la passation des marchés publics dans ce secteur et demande aux Communes d’adhérer à ces centrales pour le 13 avril 2018.

Peut-être une troisième centrale

Le BEP réfléchit pour le moment à la mise en place d’une troisième centrale de marchés, qui concernerait la désignation des DPO/DPD (Délégué à la protection des données).

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.