Houille – Semois namuroise – un échange d’expérience en vue avec le Jura français

Lors de la dernière réunion du Comité Houille-Semois, fin 2016, le BEP a formulé une proposition d’échange d’expérience avec un territoire rural frontalier en France, la Communauté de Communes du Sud Territoire, en Franche-Comté, aux portes de Belfort et tout contre la frontière avec la Suisse.

Deux régions qui se ressemblent

assemblant une vingtaine de communes et comptant presque 25.000 habitants, cette communauté de communes françaises est marquée par sa dimension transfrontalière, et préoccupée par les mêmes centres d’intérêt que la région de la Houille-Semois : gestion d’une dynamique transfrontalière, promotion du développement économique à travers des parcs d’activité et de l’immobilier d’entreprises, rôle important du tourisme et de l’image de marque dans le développement.

Rencontre au printemps 2017

Les trois communes namuroises de Bièvre, Gedinne et Vresse-sur-Semois ayant marqué leur intérêt pour une telle rencontre, un contact va être pris avec le Président de la Communauté de Communes du Sud Territoire, pour les accueillir en Province de Namur au printemps 2017. Le contact est établi à travers l’association PALME, qui promeut les territoires d’activité économique durable, et dont le BEP est membre.

Dynamique territoriale

Le BEP accompagne les trois communes en leur proposant : des ateliers « marchés publics » avec les entrepreneurs locaux, des assises de l’entrepreneuriat sur la thématique de la relocalisation de la filière viande et la vente vers les villes, l’accompagnement de 5 hôteliers, une réflexion sur la formation dans le secteur de la santé et de l’aide aux personnes, l’exportation.

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.