Mise en chantier du Schéma de Développement territorial wallon

Le Gouvernement wallon vient de décider de la mise en chantier du Schéma de Développement territorial (SDT), le successeur du SDER (Schéma de développement de l’espace régional), dont le nom a changé dans le CoDT (Code du Développement Territorial) qui vient d’entrer en vigueur.

Une stratégie partagée de développement wallon

Le nom change, la procédure est adaptée, mais le but de l’outil reste le même : adopter une stratégie partagée de développement pour l’ensemble du territoire wallon.

Un avis du BEP

Le SDER actuel est entré en vigueur en 1999. Le Gouvernement précédent l’avait mis en chantier, mais la procédure n’a pas abouti jusqu’à son terme. A l’époque, en 2012, le BEP s’était positionné en préparant un avis circonstancié, communiqué au Gouvernement, ainsi qu’aux communes, que beaucoup ont ensuite repris dans leur propre avis.
Ce travail sera actualisé pour la procédure d’adoption du SDT, qui prévoit aussi une enquête publique, ainsi qu’un avis des communes.

Identifier les enjeux essentiels pour le territoire namurois

Une première réunion d’information rassemblant les communes, la Province de Namur et les membres du Comité AXUD a eu lieu ce 22 juin. Une autre réunion, destinée aux organismes d’animation territoriale locale, se tient au BEP le 27 juin, en vue de faire remonter vers le Gouvernement régional des réflexions sur les enjeux qui sont perçus comme essentiels au niveau du territoire provincial namurois.

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.