Un plan pour une utilisation rationnelle de l'énergie au BEP

Si le BEP met à disposition des Communes  ses compétences en matière énergétique, il est également soucieux de veiller à la propre consommation de ses bâtiments. Le siège du BEP, installé à Salzinnes, est un bâtiment de 1963 qui dispose d’une nouvelle aile depuis 2004. Une politique active en matière d’utilisation rationnelle de l’énergie est menée depuis 2006.

Des mesures sont donc prises, mesurées et suivies pour faire des efforts, tant sur le plan de la gestion du bâtiment que dans les comportements individuels des occupants.

 

Consommation électrique

Pour maîtriser davantage la consommation en électricité, plusieurs mesures ont été prises:

  • des détecteurs de présence ont été installés dans les couloirs, les sanitaires, les salles de réunions et les kitchenettes du bâtiment;
  • chaque poste de travail est équipé d’un interrupteur central qui permet de couper tous les équipements informatiques (écran, PC) d’un coup lorsque le travailleur quitte son bureau;
  • les anciens tubes néons ont été remplacés;
  • toutes les ampoules économiques des couloirs et sanitaires sont en train d’être remplacés pour des ampoules LED, avec un retour sur investissement de moins de 2 ans. 

 

Consommation de chauffage

En matière de chauffage également, des efforts ont été consentis comme:

  • le blocage des vannes thermostatiques des bureaux à une valeur maximale;
  • le remplacement de 7 anciennes chaudières par deux nouvelles, à condensation au gaz de ville;
  • l’isolation de la tuyauterie et de la sous-toiture;
  • le remplacement des anciens double-vitrage par du triple-vitrage.

 

Des résultats mesurables

Afin de mesurer l’impact des actions entreprises, le BEP dispose d’un système de télécomptage qui permet de suivre, via des index envoyés tous les 1/4 d’heure, la consommation quasiment en temps réel, tant au niveau de l’électricité que du chauffage. Les mesures prises permettent aux bureaux du BEP d’être classés au niveau « B », tant en consommation électrique que de chauffage et ce, bien qu’une partie du bâtiment ait été construite en 1963. En 6 ans, une économie de près de 40% a été réalisée sur le poste chauffage du BEP. 

 

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.