Les AG du BEP et des intercommunales associées approuvent le rapport d'activité 2020 et les comptes

Les Assemblées générales du BEP (et des intercommunales associées: BEP Environnement, BEP Expansion Economique et BEP Crématorium) se sont réunies ce mardi 22 juin en mode « Covid ». Elles se sont penchées sur les comptes et le rapport d’activité 2020, une année marquée par la crise de la Covid-19, qui n’a pourtant pas freiné l’activité et les projets du BEP.

2020, une année « Covid-19 » pour le BEP

La crise de la Covid-19 a immanquablement eu un impact sur les activités du BEP. Le basculement du personnel employé en mode télétravail s’est effectué naturellement, la pratique étant déjà instaurée au sein des équipes (à raison de deux jours par semaine). Un plan de communication interne a été mis en place pour veiller à ce que ce changement organisationnel soit vécu sereinement et en vue de maintenir la cohésion des équipes malgré le travail en distanciel. Le réseau social d’entreprise Yammer a permis de maintenir le lien social, indispensable au bien-être et la motivation des collaborateurs.

Pour le personnel en charge de la collecte des déchets, la continuité du service a constitué l’objectif majeur de cette période. Le renforcement des mesures sanitaires et des équipes, la réorganisation des tournées, le soutien moral des équipes par une campagne « Et si on leur disait merci? », une mobilisation remarquable des chauffeurs et chargeur ont permis d’assurer les missions de salubrité  publique sans interruption. 

A niveau des recyparcs, la fermeture temporaire entre le 18 mars et le 21 avril a nécessité une organisation logistique et une mobilisation des ouvriers importante. La réouverture s’est faite progressivement, des dispositions sanitaires strictes ont été appliquées et les services de police et de gardiennage sollicités pour assurer une reprise des activités dans le calme et la sérénité.

Les services du crématorium ont également et logiquement été impactés par la crise sanitaire. Au pic de celle-ci, les plages horaires de crémation ont dû être étendues et un système de remise des urnes à domicile mis en place, pour faire face à la recrudescence de l’activité.

Enfin, Easyfairs, qui exploite Namur Expo a vu 29 de ses événements annulés, avec l’impact financier qui en découle. Le BEP, propriétaire de l’infrastructure, a donc décidé de supprimer la redevance annuelle variable et de réduire de moitié la redevance fixe pour 2020 et 2021.

Un plan de relance a été lancé par le BEP et BEP Expansion Economique à l’été 2020, pour soutenir les secteurs les plus touchés par la crise. PME, indépendants, commerçants, acteurs du tourisme et de l’événementiels. Ces différents acteurs majeurs du territoire namurois ont pu bénéficier du soutien technique et financier du BEP. Ce plan de 35 actions et d’un montant de 2.700.000 € s’est poursuivi tout au long de l’année 2020 et début 2021.

Plan de relance

2020, une année de projets et d’actions

Malgré la crise sanitaire, le BEP a mis un point d’honneur à poursuivre ses actions, au bénéfice du territoire. S’il fallait n’en retenir que quelques-uns, voici les projets les plus marquants, mois par mois, de l’année 2020, dans les différents métiers du BEP:

  • Janvier : Le TRAKK s’installe dans son nouveau bâtiment à Namur. Plus spacieux, le hub créatif namurois y développe ses activités en faveur des start-ups.
  • Février :  Le BEP se lance dans l’e-learning et propose aux porteurs de projet un premier module de formation en ligne, le NEC (Namur Entrepreneurship Center).
  • Mars :  Le projet Interreg Hacktiv’Ardenne est lancé. Il vise la mise en réseau des espaces de coworking de Charleville-Mézières, Chimay et Mariembourg.
  • Avril : Les équipes de BEP Environnement sont en “première ligne” pour la collecte des déchets, en pleine crise de la Covid-19. Le Crématorium du Cœur de Wallonie élargit sa disponibilité et renforce ses services de proximité.
  • Mai : BEP Expansion Economique achète le site provincial de l’Avenue Reine Astrid pour y développer un quartier de l’innovation.
  • Juin :  Le BEP et BEP Expansion Economique se mobilisent et lancent un plan de soutien à la relance de l’économie et du tourisme de 35 actions, pour un montant de 2.700.000 €
  • Juillet & août :  10 Communes namuroises s’engagent dans une politique “zéro déchets” ; 8 d’entre elles sont accompagnées par le BEP pour mettre en place leur plan d’actions respectif.
  • Septembre : Le BEP lance une centrale d’achat pour la réalisation de certifications PEB des bâtiments publics, à l’intention des Communes, CPAS et de la Province.
  • Octobre : Namur Expo est la première infrastructure à organiser un salon grand public – Batireno/Energie & Habitat – depuis le début de la crise de la Covid-19.
  • Novembre :  Deux nouveaux espaces récup’ sont aménagés dans les recyparcs de Gembloux et de Champion.
  • Décembre : La page Facebook du BEP compte 11.000 abonnés.

Consultez le rapport d’activité 2020 au format pdf

Consultez le rapport d’activité 2020 en ligne

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Pour une réclamation concernant les collectes ou les recyparcs, merci de remplir le formulaire présent sur le site bep-environnement.be

 

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.